2 juil. 2014

♦ Le Songe du Golem

Blÿnt
Genre : BD
12  ____ 35 pages
Paru en France en 2014
(pas de couverture disponible, hormis l'illustration ci-contre)
 _____________________________________________________

Note : 8/10. Une excellente rencontre, une BD que j'ai adoré !
_____________________________________________________

Qu'en penses-tu, Erenella ?

C'est à la fête du lycée qui rassemble chaque année près de 20 000 personnes que j'ai rencontré Blÿnt. Accompagnée d'une auteure pour enfants, c'est ensemble qu'ils ont monté un stand pour l'occasion. Quelle drôle de surprise de découvrir un petit bout de monde livresque dans un lycée agricole ! Alors forcément, l'Amoureux et un ami n'ont pas pu s'empêcher d'évoquer ce blog. Et c'est très généreusement que Blÿnt m'a offert son album. Un grand merci à lui ! Je suis très heureuse de pouvoir vous en parler aujourd'hui.

Lue directement après réception avec le chéri, puis par son meilleur ami, nous avons tous 3 beaucoup aimé cette bande dessinée. Le chéri a "adoré les détails cachés dans les illustrations et le style de dessin de l'auteur" qu'il manie effectivement très bien. Son meilleur ami a souligné "un monde totalement bizarre où" selon lui "il faut être dans la tête de son créateur pour tout saisir". Pas faux ! Parce que cette courte BD ne contient pas de texte sur toutes ses planches, favorisant l'interprétation. Et pourtant, on ne peut s'empêcher de chercher le message, l'idée derrière tout ça !

Un point qui m'a beaucoup plu personnellement, c'est le fait que plusieurs histoires présentées ont un rapport d'une façon ou d'une autre avec les chats. Certaines sont même assez sombres, telle que la nouvelle du Chat Noir (Nouvelles histoires extraordinaires) d'Edgar Allan Poe mise en image par Blÿnt. Les félins occupent vraiment une place importante dans cet ouvrage, et j'aimerais en comprendre la raison. Et même si je ne comprend pas, cette part de mystère me plaît bien !

Mais le sombre ou le morbide se retrouvent dans certaines autres histoires. Je ne qualifierais pas cette BD d'oppressante, mais elle capte bien l'attention et peut mettre légèrement mal à l'aise. Disons que je suis plutôt bien restée fascinée devant certaines d'entre elles ! :)

En bref, voici une bande dessinée encore méconnue qui mérite sa place dans le monde de la BD. Pour la patte de l'auteur illustrateur, qui a une identité propre. Pour son monde de l'étrange et ses mystères. Je vous invite fortement à aller voir son blog indiqué plus haut dans l'article. Moi, j'en veux encore !

4 commentaires:

  1. Ton avis me donne bien envie de découvrir cette BD :)

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi pas... Mais je vais d'abord commencer par la BD "Le Horla" adapté du roman de Guy de Maupassant ^^

    RépondreSupprimer