9 févr. 2014

♦ Sortilèges du bleu

Elisabeth Coudol
Edition : Dialogues
Genre : Nouvelles
10,00  ____ 49 pages
Paru en France en 2013

Quand on se prend d'affection pour un banc ou une couleur, de quelle pathologie souffre-t-on ? Quand sans raison, on réagit avec outrance, pourquoi tant de fureur ? Par quel processus nous apparaît un jour toute la valeur de la vie ? Dans ces huit nouvelles, un fil rouge de couleur bleue, et un kaléidoscope de gueules cassées : un comptable fêlé, un amoureux complexé, un obsédé du bleu ou un artiste humilié... Tous victimes de leur fêlure, de leur folie.

Peindre la fragilité de l'âme humaine, n'est-ce pas décrire le trésor de vivre ?


 ____________________________________________

Note : 7,5/10. Un très joli recueil de nouvelles !
____________________________________________

Qu'en penses-tu, Erenella ?

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Dialogues pour m'avoir fait parvenir ce livre. Un titre poétique, un résumé alléchant, une focalisation colorée, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de le découvrir...

J'ai beaucoup aimé l'écriture d'Elisabeth Coudol, qui nous transmet beaucoup d'émotions. C'est toujours quelque chose d'important pour moi, de vivre le livre, d'essayer de comprendre les personnages. Ici, au cœur de ces 8 nouvelles, on découvre la fragilité de 8 hommes, leur vie bouleversée par une simple nuance de bleu. Leur folie, la comprendre-vous à votre tour ?

On parle de folie, mais l'atmosphère du livre n'en est pas malsaine pour autant. On compatit à la détresse de certains personnages, mais on sourit beaucoup aussi ! Imaginer les scènes qui nous sont proposées a été très drôle, mais il y a toute une part de psychologie à ne pas négliger. Mais en aucun cas il n'y a de longueurs et de lourdeur dans ce petit bijou.

Je me suis beaucoup amusée à essayer de chercher la petite touche de bleu responsable de l'exagération des personnages !

Il y a cependant un petit problème : le livre est vraiment très bon et intéressant, toutefois le prix peut en bloquer certains.. C'est vrai que dépenser 10 euros pour à peine 50 pages (lues en 1h30 !) c'est quand même un budget. Pour ma part, je sais que c'est un livre que je relirais dans quelques temps, parce que je l'ai trouvé léger et frais, mais le prix reste trop élevé à mon goût. Sachez toutefois que l'objet livre est très agréable au toucher, la police est assez grande et le tout est bien aéré. Le papier de bonne qualité est selon moi ce qui justifie un prix si élevé.

Je vous encourage tout de même à découvrir ce livre très intéressant et d'une belle profondeur malgré un nombre de pages assez restreint. Car c'est un vrai bijou, et Elisabeth Coudol mérite d'être connue !

Je m'excuse pour cette toute petite chronique, mais il est assez difficile de chroniquer des nouvelles. Je n'avais pas envie de vous faire part de mes impressions sur chacune d'elles, aussi j'ai préféré vous faire part de mon avis global sur le recueil. :)

10 commentaires:

  1. Une jolie critique ! Si j'avais su j'aurais pris ce recueil :p
    Je le note en tout cas!

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais ton avis me donne bien envie :D

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout ce livre et malgré ton avis, je ne suis pas plus tentée que ça...

    RépondreSupprimer
  4. Malgré la très belle couverture et ton avis plus que positif, je ne suis pas plus tentée que ça ! Je ne sais pas, ce n'est pas mon genre et le sujet ne m'interpelle pas

    RépondreSupprimer
  5. Je lis peu de recueil de nouvelles pour la cause que tu cites: le prix souvent élevé. ^^

    RépondreSupprimer